mardi 17 juin 2014

Roux doudou

Pas de chance pour  les roux...

Il y a déjà pas mal de médisances sur les roux. Ici nous n'en feront pas cas.

Soyons honnêtes, ils ne font pas partie de ceux qui bronzent le mieux.

Mais encore ?

Et bien figurez-vous qu'histoire de charger la mule, les roux seraient également plus sensibles à la douleur...

Si on a la Fib, pas de bol, si on est roux et fibromyalgique, vraiment pas de bol ?

La faute à un gêne mutant au nom barbare (comme tous les gênes mutants). Ce gêne sert à coder la peau, mais pourrait activer par inadvertance des récepteurs liés à l'anxiété et la douleur.

On sait que les populations "celtes" (statistiquement les plus concernées par la rousseur) sont plus soumises que la moyenne à certaines pathologies type dépression (je pensais que c'était surtout lié au climat), mais les observations cliniques montrent aussi que les roux sont plus difficiles à anesthésier : il leur faut 19 % de gaz en plus pour une anesthésie générale ! 
Ils sont également plus sensibles à la douleur thermique et plus résistants aux anesthésies locales. Pas étonnant, comme le relate le Journal of the American Dental Association, que les roux évitent le fauteuil du dentiste dans une proportion « plus de deux fois supérieure » à celle du reste de la population.

L'article original :
http://www.nationalgeographic.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire