Protection de contenu.

Blog sous licence creative common. Messages soumis à modération pour le respect de chacun.

vendredi 11 mai 2018

Don du sang

Pouvons-nous donner notre sang ? 


 La question peut paraître idiote, mais loin s'en faut. 

Puisque la fibromyalgie n'a pas de cause connue, j'ai toujours entendu dire que le principe de précaution impliquait de refuser le sang des personnes malades.


Du coup à l'occasion de la campagne de dons 2018 j'ai posé la question. Voici la réponse :





Bonjour,
la fibromyalgie est une affection bénigne touchant muscles et tendons principalement.
Le don de sang est autorisé chez les donneurs atteints de cette pathologie, sous réserve de prise de médicaments pouvant contre-indiquer le don (corticoïdes, immunosuppresseurs...).
Lors de l'entretien médical pré-don, le médecin vous demandera si vous prenez des médicaments et si oui lesquels.
Il va de soi également qu'à la 1ère question du questionnaire médical "Etes-vous en forme pour donner?" vous répondiez "oui", et donc ne pas souffrir de crise douloureuse le jour du don.
Espérant avoir répondu à vos questions, c'est avec grand plaisir que nous vous accueillerons pour un don de sang, si vous répondez aux critères cités ci-dessus.
Très bonne fin de journée,


Dr Isabelle RENARD
Responsable de la Maison du Don 
38-42 Avenue Charles saint-Venant
59000 LILLE
EFS Hauts-de-France – Normandie
Tel.  03 28 05 44 86       Fax.: 03 28 54 20 65
Adresse postale: Eurasanté
256 av. Eugène Avinée
59120 LOOS
isabelle.renard@efs.sante.fr


Je note que c'est possible en théorie... mais il ne faut pas être en crise. Quand on a mal quasiment 24h par jour, c'est pas simple à définir. Du coup je ne sais pas si je pourrais le faire.
Techniquement, c'est tout de même la prise de certains médicaments qui posera problème.

J'ai aussi posé la question sous l'angle d'une infection non détectée (lyme notamment), mais comme je n'ai pas eu de réponse j'ai relancé l'institut. 

A titre personnel je ne pense pas rendre service à qui que ce soit en donnant mon sang à cause du risque de transmission d'une infection, en plus j'ai un groupe très commun. J'attends d'en savoir plus. Je serais curieux de voir l'impact d'une telle ponction de sang sur une personne déjà affaiblie par la maladie: j'avoue avoir un peu peur de mettre bien trop de temps à récupérer.

Si jamais quelqu'un peut me relater sa propre expérience ?   





(et merci à Mme Renard pour la rapidité de sa réponse)

vendredi 6 avril 2018

je crois qu'on va encore se faire enfumer

Dépénalisation du cannabis, encore une promesse non tenue ?

C'est la question que je me pose en lisant les infos ce matin.

Pour rappel, la dépénalisation de la consommation de cannabis était une promesse du candidat (maintenant élu) Macron lors de la présidentielle de 2017.

  1. Dépénalisation de la consommation, pas du trafic ou de la vente.
  2. Transformation de la répression et des condamnations par une amende.

Visiblement, il y a comme un soucis puisque les derniers travaux législatifs semblent se diriger vers la mise en place d'une contravention de 300 € (gloups) pour les consommateurs sans supprimer pour autant le risque de poursuites pénales et donc d'incarcération ! 

Si on part dans cette direction, on est au-delà du reniement d'une promesse électorale, ce qui au final n'est qu'une sorte de sport national, pour aller vers une aggravation de la répression. C'est très grave et très largement plus "lourd" que ce que proposait le rapport parlementaire.


Pour rappel, le cannabis thérapeutique qui se développe comme une alternative réelle aux traitements dit "normaux" n'est toujours pas une réalité en France, ce qui est "incompréhensible". Et en ce qui me concerne, le seul cannabinol en vapotage ne me fait rien.


Ou alors c'est un foutage de gueule dans un foutage de gueule: on ne dépénalise pas officiellement mais des consignes officieuses circuleront pour ne plus poursuivre les simple consommateurs. Moi j'appellerais plutôt ça de la lâcheté en fait.
Ce qui est amusant c'est quand on sait que les revenus du trafic de drogues vont être ajouté au PIB du pays (à quand une évaluation du smic et des minima sociaux sur le prix du gramme de coke ?)

Ca va mieux en le redisant: je ne cautionne pas la prise de drogues, surtout chez les jeunes. Comme beaucoup de fibro cependant je demande à avoir le droit d'essayer un produit qui me permettrait peut-être d'aller mieux, d'être plus productif, etc.

dimanche 1 avril 2018

Nouveau traitement contre la fibromyalgie

Un nouveau traitement pourrait être validé dans le courant de l'année 2020.


L'enquête collective de l'INSERM rendra bientôt les résultats de son travail, mais d'ores et déjà, certaines informations ont fuité et pourraient déboucher sur de grandes innovations.

De plus, notre système digestif gère notre système immunitaire.

Il n'y avait donc plus qu'un pas à franchir. Puisque la fibromyalgie est une maladie neurologique liée à un problème immunitaire, les plus grands experts scientifiques se sont penchés sur cet aspect.

Les conclusions sont édifiantes !

Manger un Kébab-frites sauce poivre  au minimum tous les deux jours améliorerait sensiblement les symptômes de la fibromyalgie, en particulier les troubles digestifs. Un effet positif significatif est aussi avéré pour le syndrome de fatigue chronique et la dépression.

le Kébab, un ami pour la vie ? 

Il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions, et bien entendu il va falloir passer par certaines phases de vérifications scientifiques et médicales via l'OMS et l'agence de sûreté du médicament, avant l'obtention d'une AMM.
En effet, des données contradictoires ont été relevées par les experts: "la sauce samouraï aurait peut-être un meilleur score bénéfices-risques que la sauce poivre, malgré ses effets délétères sur la production de méthane intra-corporelle (je cite l'étude)".

Il faut également savoir que d'autres projet de recherches sont d'ores et déjà à l'étude concernant la consommation de pizzas aux anchois. Les conclusions risquent néanmoins de se faire attendre. 
Un risque potentiel (faible) de prise de poids est cité dans les documents, mais c'est déjà le cas avec la plupart des traitements. Une sensation de lourdeur dans l'estomac est signalée comme fréquente en début de cure (mais rien qu'un peu d'exercice ne peut résoudre).



Les habituels grincheux réclameront le remboursement des fameux sandwichs turques au titre de l'ALD, mais rappelons que fort heureusement, les kebabs sont d'ores et déjà en vente libre pour un prix somme toute modeste et qu'un traitement de fond est donc possible dès à présent.