mercredi 22 octobre 2014

Révisons le rapport HAS

L'association Fibromyalgies.fr estime à juste titre que le dernier rapport de l'HAS est perfectible et qui plus est n'a pas suivi de suffisamment d'effets positifs.

Difficile de dire que c'est faux pas vrai ?

Avec leur permission, je retranscris ci dessous leur écrit original. Ca m'évitera de dénaturer leurs propos.

(et souvenez-vous, si nous ne sommes pas crus, alors nous sommes cuits)

cliquer pour accéder au site original


Nous venons de conclure un ambitieux travail de relecture du rapport de la Haute Autorité de santé concernant la fibromyalgie.
Sa mise en ligne, à l’époque, avait porté un espoir, vite déçu.
Quatre ans après, que s’est il passé? Rien, ou si peu.

Malgré les questions au gouvernement des parlementaires, toutes tendances confondues ; l’expression d’une volonté des personnes souffrant de cette maladie, au travers des blogs, sites, forums,  discussions sur Facebook et autres plates formes de diffusion de parler de leurs souffrances et de leur fatigue, mais encore de tous leurs autres maux ; les divers articles des médias consacrés à la question, souvent grâce aux actions des personnes en souffrance ; enfin les associations, la fibromyalgie, si elle est aujourd’hui « reconnue » comme un syndrome depuis l’énoncé de l’académie de médecine en 2007 n’est toujours pas considérée comme une vraie maladie.
Les malades sont encore trop considérés comme affabulateurs, ou dépressifs. Et peu crus dans  leurs maux. Ni par le corps médical, bien souvent; peu par leur entourage, trop fréquemment.Encore moins par les pouvoirs publics ;  par intérêt?
Nous savons pourtant que nous touchons à une vraie maladie. Et qu’il nous faut insister pour une véritable reconnaissance dans les faits, en particulier. pour une véritable prise en charge.

La fibromyalgie c’est devoir affronter une triple peine :
  1. subir la maladie
  2. se battre contre les autres
  3. se retrouver trop souvent dé-sociabilisé, et sans moyens suffisants pour vivre.
Les personnes atteintes de fibromyalgie n’ont pas demandé à souffrir.
Mais elles n’ont pas non plus à devoir se battre pour être reconnus malades.
C’est inhumain, et inique.
La République, l’Etat, le Politique doivent reconnaître la fibromyalgie et prendre en charge les malades.
C’est pourquoi l’association fibromyalgies.fr a décidé de reprendre le rapport de la HAS de 2010 et ainsi élaborer nos propositions argumentées pour une véritable prise en compte de la fibromyalgie.
C’est chose faite aujourd’hui.
Ce sont nos propositions pour une reconnaissance de la fibromyalgie en 2014 et une véritable prise en charge de cette maladie :

REVISER LE RAPPORT DE LA HAS DE 2010


Vous pouvez lire un résumé de nos propositions ici.

Ce projet que l’équipe de l’association porte depuis plusieurs mois, a été adressé en lettre recommandée à Monsieur le président de la République, François Hollande, accompagné d’un courrier reprenant nos principales demandes le 18 octobre 2014.
Il sera aussi adressé dans les prochains jours à la HAS, au directeur de la santé, à la ministre en charge de la santé et ses secrétaires d’Etat et aux présidents des assemblées.
Et maintenant?
Tout reste à faire.
Ce n’est que le commencement.
Car si vous vous rappelez, nous sommes toujours en attente d’une réponse à notre pétition déposée au ministère de la santé le 12 mai de cette année.
Cette pétition, en accord avec son hébergeur, MesOPINIONS.com est réactivée.
A ce jour plus de 13000 signatures sont déposées. Nous avions promis que cette pétition ne resterait pas sans réponse.
Il nous faut maintenant nous faire entendre. Pour de bon.
Pour ceux qui ne l’aurait pas encore fait, il est important de signer la pétition, en précisant bien en commentaire que vous êtes fibromyalgique. (ou non pour les accompagnants par exemple).
Ensuite il faut faire connaitre nos propositions,en diffuser le contenu.
Nous allons vous fournir dans les prochains jours des listes de contacts, en particulier les députés et sénateurs.
Si chacun d’entre vous envoie le lien de ce billet, ou du rapport modifié à ses députés et sénateurs de son département, personnellement, chacun d’entre eux sera ainsi facilement, et personnellement, touché, par une personne effectivement malade, ce qui aura du poids.
C’est ce qui devra être fait ces prochains mois afin de mobiliser largement.
Car il s’agit de votre santé.
Pour vous aider nous vous proposons aussi un mini dossier de presse sur l’association, qui peut aussi servir pour les salles d’attente des médecins et autres traitants (pharmacies, kinés…).

Votre participation est essentielle.

En espérant répondre à vos attentes.

Le président, et toute l’équipe de l’association.

2 commentaires:

  1. Bonjour Olivier,
    J'ai lu ton commentaire, et t'en remercie, sur le site de l'asso qui me fait découvrir ton blog.
    Bravo !
    Nous sommes dans le même bateau.
    L'espoir fait vivre.
    Bon courage et bon début de semaine.
    Bises du su Loire
    Fleur14

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'espoir ça sert pas mal. Les bises aussi.
      Je me suis toujours demandé si c'était plus facile au sud de la Loire, rapport au climat. Moi j'encaisse dès que les pressions atmosphériques jouent au yoyo.
      Merci pour les commentaires, je pense que tu aimeras mon article zen-o-myalgie.

      Supprimer