mercredi 19 novembre 2014

Les fibro-pigeons

Y a de la saturation dans le pigeonnier.


Nous sommes un nombre assez important a avoir attendu avec impatience la nouvelle saison de l'émission "nous ne sommes plus des pigeons", sur France4.


SI vous ne savez pas pourquoi (ou plus), souvenez-vous de leur émission du 27 mai dernier  qui se révéla être fortement polémique et à la limite de la diffamation pour nous autres les fibro-lésés.

Suite à la levée de fibro-boucliers qui s'en est suivi, France4 avait promis sur facebook et Twitter que nous aurions un droit de réponse dans une émission annoncée pour l'automne 2014.
Dans notre pathologie, handicap invisible et mal (re)connu s'il en est, nous ne pouvons que réagir de façon épidermique à ce genre de déni qui nous fait si souvent souffrir. Aucune chance qu'autant de personnes s'étant senties insultées-blessées à la TV laissent tomber cette affaire, pas à l'heure du web.

A titre personnel, je n'étais pas très inquiet de ne pas voir le sujet apparaître au menu de l'émission d'hier. On nous avait promis une émission pendant l'automne, pas forcément dès la rentrée. Néanmoins, devant le nombre de messages envoyés à France4 et le mépris reçu en réponse, j'ai pris la décision de contacter l'équipe d'arrêt sur image pour leur parler de la situation.

http://www.arretsurimages.net/
Pourquoi ASI ? Parce que je les aime bien, que je les suis depuis les émissions de France5, qu'ils sont sérieux, répondent facilement aux mails, et qu'ils s'intéressent aux media (Web et TV en tête).

Je n'ai pas été déçu (enfin par eux) puisqu'ils ont pu se renseigner à la source et me retourner le message suivant le jour même:
Bonjour,
"Je suis journaliste pour Arrêt sur images. J'ai eu votre message à propos de l'émission "On n'est pas des pigeons". Nous avons parlé à la production qui nous a assuré qu'il y aurait un droit de réponse début 2015, sans nous donner plus de précisions.

Pour l'instant, nous n'allons pas consacrer d'article au sujet, mais s'il n'y a rien en janvier prochain, n'hésitez pas à me recontacter, nous y consacrerons alors un article.

Bien cordialement,"


Laure Daussy
Journaliste
*****
 
Bilan ?
Sans réfléchir, remercions déjà ASI et Laure Daussy !
Ensuite, 
  • Soit je fais mon gentil et je me dis que nous ne sommes pas une priorité pour France4 mais je leur garde ma confiance pour mettre en oeuvre ce fameux droit de réponse. Peut être ont il eu du mal à joindre des associations de malades même si c'est dur à croire ?
  • Soit j'active le "mode messie" et j'éspère qu'au final, même s'ils avaient prévu de ne rien faire, notre réaction les a convaincu qu'ils faisaient fausse route et qu'ils vont vraiment nous donner ce droit de réponse promis.
  • Soit j'active mon "mode réalistico-paranoïaque" et je me dis qu'ils ont juste chercher à gagner du temps en espérant qu'on aura tous tout oublié dans 6 mois.
Pas de bol dans tous les cas: la maladie ne nous oubliera pas donc on se souviendra aussi de leur promesse déjà un peu entamée .


Je vous laisse vous forger votre propre opinion bien entendu.


Edit: certains auraient d'autres informations (compatibles avec les miennes). Je cite le groupe fibro-action:

"Merci à notre Pigeon de Compet Nicolas V******. qui se démène au téléphone depuis ce matin et à vous tous, pour tout ces partages, ces commentaires, ces mails... qui leur ont montré que nous sommes là et que nous pouvons nous mobiliser.
Julien Dugast, journaliste pour l'émission On n'est plus des pigeons, nous à communiqué que Carole Robert doit être interviewée dans leurs locaux, mardi prochain (RDV pris aujourd'hui par échange de mails :-)), cette interview fera l'objet d'un sujet d'une 10ènes de minutes (temps de parole supérieur à celui du Pr Even), ce qui est correct.
En attente d'infos pour la suite.

Nous allons suivre cela de près, dès que nous aurons plus d'informations (courant de semaine prochaine, je pense), nous vous tiendrons au courant.
Nous pouvons, si nous sommes suffisamment nombreux et organisés, obtenir ce que l'on veut, la preuve en es."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire