samedi 22 novembre 2014

la fibro m'a tuer

Quand le fait divers rejoint la Fibro.
Traduction libre d'un article originel du Kent Online (j'ai fait quelques coupes).

Frappé par la peine, Jhon Ratcliff se suicide 4 moi après la mort de sa femme Jacqueline.

Un mari impliqué dans la mort de sa femme s'est pendu lui-même, pour ne plus souffrir de chagrin.
Jacqueline  Ratcliff s'est otée la vie avec des médicaments prescrits et Jhon s'est tué 4 mois plus tard.
Le médecin légiste a conclu au suicide dans les 2 cas: "C'est une situation tragique, je terminais mon rapport sur Mme R quand j'ai appris pour son mari. Il semblait dévasté par la perte de sa femme et n'avait plus de raison de continuer à vivre."

Faites un truc courageux aujourd'hui.. et barrez-vous !

Mme R était atteinte de fibromyalgie, qui cause une fatigue et des douleurs musculaires et osseuses généralisées. Elle souffrait du dos malgré une chirurgie et avait un historique de dépression nerveuse.

 
La semaine avant sa mort elle a tenté de quitter sa maison et son mari qui avait voulu l'en empêcher fut arrêté pour agression. Mme R avait refusé de témoigner contre lui et il fut libéré sans qu'aucune charge ne soit retenue. Une semaine plus tard Mme R fut retrouvée morte entourée de photos de familles, laissant des lettres d'au revoir.



Le médecin indique qu'elle avait pris notamment de fortes doses de morphine et de zopiclone qui ont causé sa mort par overdose.

Et que ça ne vous donne pas envie de faire pareil, mais bien de continuer à vous battre contre la Fibro !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire