vendredi 29 janvier 2016

Tout le temps malades ? C'est normal.

La douleur chronique module le système immunitaire

La douleur chronique pourrait reprogrammer le fonctionnement des gènes dans le système immunitaire. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université McGill et publiée dans Scientific Reports.

La fibro abîme t'elle nos gènes ?

Morceaux choisis:  
  • Nous avons constaté que la douleur chronique modifiait le marquage de l’ADN non seulement dans le cerveau, mais également dans les lymphocytes T, type de globule blanc qui joue un rôle essentiel dans l’immunité.
  • Nos observations témoignent des effets dévastateurs de la douleur chronique sur des composantes importantes de l’organisme, comme le système immunitaire », précise-t-il.
  • Nous avons constaté avec étonnement que des centaines, voire des milliers, de gènes différents portaient la marque de la douleur chronique. C’est énorme!, ajoute le Pr Szyf. Nous pouvons maintenant explorer les répercussions de la douleur chronique sur des composantes de l’organisme qui ne sont pas normalement associées à la douleur
La douleur chronique (pas que la fibromyalgie) est l’une des causes d’invalidité les plus répandues dans le monde. Malgré la quête acharnée de nouvelles stratégies thérapeutiques, le soulagement de la douleur chronique continue d'échapper aux chercheurs et aux malades.

Bien entendu, ces observations pourraient ouvrir de nouvelles avenues pour le diagnostic et le traitement de la douleur chronique chez l’être humain, avancent les chercheurs, puisque certains des gènes marqués par la douleur chronique pourraient devenir des cibles pour les médicaments.

A quand des marqueurs génétiques pour un diagnostique de fibro? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire