mardi 26 janvier 2016

Mais je dirai pas qui.

J'ai envie de tuer quelqu'un...

Mais je ne dirai pas qui par respect pour cette connasse.





Ce qui est certain, c'est que mon employeur dispose d'un service de "médecine préventive". 
Plutôt que de m'aider à adapter mon poste de travail pour une reprise à temps plein, on me propose de me remettre en arrêt.... C'est ça ce que ça veut dire "préventive" ?

Bon je suis méchant: on m'a proposé quand même de faire 4 fois 8h45 sans RTT au lieu de 5 fois 8h par jour avec RTT "pour me reposer" (sic).

Est ce trop demander que pouvoir travailler, garder un poste, se sentir socialement utile et ne pas être se prendre (à tord ou à raison) pour une grosse merdasse ? Ben si apparemment. Quand je pense à ces millions d'euros* d'amendes payées parce qu'il "n'y a pas assez" de handicapés (ou d'actions en leur faveur) là où je bosse.

*Oui c'est bien en millions que ça se joue dans cette boite.

Et là je tombe sur cet article du monde.
"On utilise le psychologue pour faire du contrôle social, pour adapter les humains à des contextes hostiles !"
http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/01/24/soufrance-au-travail-oubliez-le-psychologue_4852707_1656994.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire