dimanche 25 mai 2014

Sport sur ordonnance

L'exercice physique, outil de lutte contre la Fibromyalgie

 


On connait les bienfaits du sport (modéré) sur la santé globale de nombreux malades en général et des "fibromyalgiques" en particulier.

Pour de nombreuses autres personnes atteintes de pathologies graves, voire mortelles, l'Académie de médecine estime que prescrire des activités physiques permettrait de réduire de nombreux risques.

"Le sport doit faire partie des prescriptions au cabinet médical chez son généraliste au même titre que les antibiotiques, l'aspirine ou les antidépresseurs", explique le docteur Jacques Bazex, auteur du rapport de l'Académie de médecine.
Or, selon l'Académie, "l'injonction de faire du sport a peu d'incidence sur les Français, il faudrait faciliter sa pratique par une prescription médicale".

Les bénéfices de l'activité physique sont aussi connus notamment pour les personnes qui souffrent d'anxiété, de dépression voire de problèmes de sommeil. On ne peut pas dire que tou ça ne nous parle pas !

"Ce sera au médecin de préciser sur l'ordonnance le détail des activités  physiques comme la nature du sport, l'intensité, la durée et la fréquence des séances, le suivi et les contrôles médicaux à observer", précise encore l'Académie.
Les Français sont 42 % à déclarer faire moins de dix minutes de sport par semaine. "Il est de la responsabilité des pouvoirs publics de corriger cette situation alarmante", a conclu l'Académie.

Des expériences plutôt concluantes existent déjà dans les Hauts de seine (département il est vrai assez "riche") mais surtout à Strasbourg.

Pour l'instant le ministère de la santé compte surtout sur l'aide... des mutuelles.

Mais il ne faut pas perdre espoir, et si ça pouvait aussi marcher pour la sophrologie, la relaxation, l'osthéopathie.....


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire