samedi 17 mai 2014

Guide de survie en territoire romain




 Marche aussi au pays de la souris américaine, au pays des volcans et du trou du fol, etc...




Quelle qu'en soit la raison, vous avez décidé de passer la journée dans un parc d'attractions. 
Et le choix ne manque pas (des raisons pas des parcs): 
  • culpabilité de ne pas avoir permis à vos enfants d'en visiter un depuis que vous êtes malade
  • vous avez gagné des places gratuites, trop bête de ne pas en profiter
  • on vous a invité et vous n'osez pas refuser
  • vous aimez les défis personnels et la souffrance
  • vous êtes candidat au suicide
  • Vous voulez vous croire normal
  • etc.
Passer quasi 12h debout à marcher ou à piétiner dans des files d'attente, quant il ne s'agit pas de se faire secouer dans un shaker géant manège... c'est un peu l'enfer sur terre quand on est atteint de Fib.

La guerre ça reste la guerre, c'est pas une partie de picnic. Tous les soldats vous le diront, une bonne préparation est un atout à votre survie et on n'affronte pas une colonne de tanks comme une colonie de nudistes.

Choisissez le bon matériel !

Et non, vous n'utiliserez pas votre carte de priorité, vous êtes au-dessus de ça !

  • Surveillez l'environnement: Si la journée est à la pluie ou à la neige, vous allez en chier grave, faites demi-tour. Si la météo annoncée est correcte, ok.
  • Prenez de bonnes chaussures, les talons vous feront déjà assez souffrir comme ça, ainsi que le reste de vos membres inférieurs.
  • Dafalgan est votre meilleur ami, prenez-en une caisse.
  • Pas de dafalgan sans eau, et puis vos muscles vont en réclamer, alors 1,5L c'est un bon compromis.
  • Pas de café ou de bière de la journée (aucun alcool).
  • Ne pas oublier Germaine, votre fidèle canne pliante.
  • Vérifier votre assurance rapatriement, repérer les centres de secours.
  • Une ceinture dorsale ? un coussin ?
  • Oubliez les TENS: noubliez pas que c'est électrique (entre la sueur et les attractions à base d'eau...).
  • Arrêtez de réfléchir (de toutes façons fallait le faire avant).
     GO !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire