jeudi 5 mai 2016

Mauvais timing mes fesses

Yippe ki yay Fibro France.

En guillemet les citations du quotidien du médecin.



"Le timing de cette commission d'enquête interpelle plusieurs membres d'associations de patients, dont Fibromyalgie France. « Nous ne voyons pas bien l'intérêt de cette commission, alors que la HAS à déjà réalisé un important travail sur la fibromyalgie de l'adulte et que nous devons être reçus le 12 mai prochain par les membres de l'INSERM concernant leur expertise collective en cours de réalisation », estime Carole Robert, sa présidente"

Ne pas Hurler, ne pas Hurler, ne pas Hurler.....

L'HAS ? Qu'y avons nous gagné depuis 5 ans si ce n'est un enterrement en grande pompe de nos demandes d'ald ? L'INSERM ? Un grand pas en avant, mais insufisant car destiné aux scientifiques pour des scientifiques. 
Combien de dépressions et de suicides dans nos rangs depuis 2011 ? Trop, beaucoup trop ! Bordel ! Combien de personnes virées de leur travail ?

Houps : Ne pas Hurler, ne pas Hurler, ne pas Hurler.....


Fibromyalgie France, par la voix de sa porte parole, estime donc dans un journal national (le quotidien du médecin) que l'enquête parlementaire ne servirait à rien. 
Il s'en faudrait de peu pour que je pense qu'une association nationale aie peur de perdre un monopole, ce qu'elle n'aurait sans doute pas fait en étant plus à l'écoute de sa base, et qu'elle préfère dénigrer le travail de ceux qui sont censés agir de concert avec elle dans l'intérêt de tous. De peu. Surtout que ça serait écoeurant de tirer à tout crin la couverture à soi. C'est pour ça que je refuse d'y croire.
En tous cas ne pas compter sur eux ou fibro sos pour renforcer nos rangs le 12 mai au motif "qu'ils n'en sont pas à l'organisation".

Ne pas Hurler, ne pas Hurler, ne pas Hurler.....

Encore heureux, il y les politiques pour protéger les malades des associations de malades: 

La création de cette commission a bénéficié d'un large soutien. Pour Arnaud Viala, député Les Républicains de la 3e circonscription de l'Aveyron, « il faut définir un protocole de soin pluridisciplinaire adapté, et mesurer l’impact social de la fibromyalgie au niveau social ». Même son de cloche dans le groupe radical, républicain, démocrate et progressiste, représenté par Dominique Orliac (1re circonscription du Lot) qui juge la commission d'enquête « bienvenue, car il est important qu’il y ait une reconnaissance et une prise en charge » des malades.

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.3896805_5729b44491b50.commission-des-affaires-sociales--proposition-de-commission-d-enquete-sur-la-fibromyalgie-4-mai-2016#
Cliquer sur l'image pour obtenir la video


Si on m'avait dit un jour que j'aurais envie d'embrasser un homme politique...Mme Robert.... moins...