mardi 26 mai 2015

Cannabis médical


Pas de risque accru de dépendance avec le cannabis médical.




Bon soyons clair, le risque accru de dépendance évoqué est celui de la dépendance à d'autres substances telles que l'alcool et autres drogues plus ou moins légales. Rien n'est dit quant au problème de la dépendance au cannabis en lui-même mais c'est déjà un bon point pour l'acceptation d'une alternative aux opiacées.

"les auteurs, prenant en compte le risque élevé de dépendance ou de surdosage des opioïdes, suggèrent le cannabis médical comme une alternative probablement plus sûre dans la gestion de la douleur. Cela suppose aussi, ajoutent-ils que le cannabis ait un niveau suffisant d’efficacité à long terme et soit utilisé comme prévu."


Pour le cheveux en revanche le doute subsiste, mais ce serait bien que la ministre de la santé arrive un jour à réfléchir au sujet du cannabis sans tous ces partis pris arrièristes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire