jeudi 2 février 2017

Quand la fibro nous prend aux tripes

Cet article est la traduction libre et raccourcie d'une page du site web http://www.healthrising.org

L'article n'est pas récent-récent, et je m'étonne qu'il ne soit pas plus diffusé. Mais c'est aussi parce qu'il corrobore mes intuitions que je le trouve bon ?  Dommage que je n'arrive pas à trouver les suites de cette étude.

***

"Nous sommes raisonnablement optimistes au regard de ces résultats, car s'ils sont confirmés, un facteur contributif du système immunitaire associé à la Fibromyalgie/syndrôme de fatigue chronique (f/sfc) a été découvert, ainsi qu'une molécule pouvant être ciblée dans de futurs traitements."


L'institut Whitemore-Petterson a fouillé dans les tripes humaines et découvert que le duodénum de la grande majorité des personnes f/sfc était inflammé et chargé de lymphocytes, signe d'un système immunitaire en état de siège.

Ces cellules immunitaires sont spécifiquement dédiées au combat contre des protéines humaines endogènes. Le combat du corps contre ces protéines a pour conséquence des symptômes de type grippal.

NDLR: donc l'hypothèse est que la f/sfc est une maladie auto-immune. La question reste de savoir si c'est l'attaque qui est réelle, ou la réponse qui est anormale.

A ce jour, la réponse des chercheurs est de trouver une solution pour stopper cette réponse immunitaire. Un certain nombre de protocoles sont en pĥase de tests. 

Le premier pas consiste évidemment à soulager les intestins, ici par suppression des laitages, du gluten et du fructose. 

Le problème majeur est que les intestins, avec plus d'un million de bactéries différentes, est peut être la zone du corps humain la plus complexe. Un traitement a donc peu de chances d'être simple.
Certaines personnes répondent au régime, mais pas aux pro-biotiques, ou répondent très bien aux aliments fermentés. Un traitement sur mesure semble être la clé de la réussite.
Trouver les bonnes combinaisons est ardu, mais si au contraire le coupable était une seule et même cellule immunitaire "perturbée", les choses iraient en se simplifiant. 
***

On cherche encore. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire