mardi 21 juillet 2015

Guide de survie Olé olé

Non c'est pas ce que vous croyez bandes de pervers....


Je parle de partir en vacances en espagne, ou n'importe où ailleurs. Sinon pour le sexe ou l'amour, il y a déjà de quoi lire sur ce blog.

Attention: le chapitre juste dessous contient un sale humour. Ames sensibles merci de le passer sans le lire: l'auteur ne peut être tenu pour responsable d'éventuels shocking reflexes.
Oui l'espagne par ce que: 
  1. c'est pas long en avion donc le trajet n'est pas épuisant, 
  2. bien moins cher que la France (hélas pour notre joli pays), 
  3. que là bas on peut retirer plus de 60€ par jour à un distributeur (pas comme en Grèce) 
  4. et qu'à priori, même s'il perce les peaux claires, seul le soleil est de plomb sur les plages (pas comme en Tunisie*).
* je vous l'avais dit, en plus le gilet pareballes c'est lourd dans la soute, ça tient chaud et ça fait un bronzage pourri.

Nous n'avons pas tous la chance de pouvoir partir en vacances, que ce soit notamment pour des raisons de santé ou de pognon (à cause de la santé aussi donc).

choisis ton camp camarade.


Reste que voyager avec un handicap, c'est pas impossible, et s'il est invisible, pour le coup c'est presque mieux. Par contre ça demande de la préparation. Pas plus que pour les normaux en fait, mais pour la coup faut pas la zapper.

  • Faites une liste de vos médicaments à prendre et prévoyez large, ce serait pas top de faire une rechute, une crise de manque, ou autre.
  • N'hésitez pas à rédiger un mot dans la langue du pays qui explique votre maladie et vos soucis, et prenez votre dernière ordonnance. Au fait on dit fibromialgia en langage olé olé.
  • N'oubliez pas votre carte européenne de sécurité sociale (ou ce qui en fait office).
  • Renseignez vous sur la possibilité d'obtenir une aide ou un coupe fil en raison de votre état de santé. Une petite canne ou une ceinture dorsale bien en évidence vous aidera à ne pas vous prendre les réflexions des imbéciles connards gens qui ne savent pas que vous avez un handicap invisible.
  • Les bagages à roulettes sont vos meilleurs amis.
  • Pensez à votre confort pour le trajet, petits coussins de tête et autres gâteries.
  • Préférez les formules tout compris: après tout quel intérêt de devoir faire la bouffe à la smala, son lit, le ménage avant de partir, et toutes ces conneries du quotidien qui nous gâchent la vie ? gaffe quand même à ne pas prendre 15 kgs en une semaine, c'est mauvais pour se déplacer et on n'a pas besoin de ça.



Quelques liens :



2 commentaires:

  1. Ola !

    Bon ils se fichent des handicapés dans les aéroports: à moins d'être en fauteuil roulant rien n'est prévu (faut croire que c'est la seule définition de handicap qu'ils connaissent) . Si on veut un passe fil en fait il faut doubler tout le monde.... génial pour se faire cracher dessus. En plus dans certaines files il y a comme dans les parcs d'attractions des queues en zigzag super longues..... mais impossibles à couper (faut sa taper toute la longueur pour demander si on peut passer mdr).

    RépondreSupprimer