Protection de contenu.

Blog sous licence creative common. Messages soumis à modération pour le respect de chacun.

vendredi 11 mai 2018

Don du sang

Pouvons-nous donner notre sang ? 


 La question peut paraître idiote, mais loin s'en faut. 

Puisque la fibromyalgie n'a pas de cause connue, j'ai toujours entendu dire que le principe de précaution impliquait de refuser le sang des personnes malades.


Du coup à l'occasion de la campagne de dons 2018 j'ai posé la question. Voici la réponse :





Bonjour,
la fibromyalgie est une affection bénigne touchant muscles et tendons principalement.
Le don de sang est autorisé chez les donneurs atteints de cette pathologie, sous réserve de prise de médicaments pouvant contre-indiquer le don (corticoïdes, immunosuppresseurs...).
Lors de l'entretien médical pré-don, le médecin vous demandera si vous prenez des médicaments et si oui lesquels.
Il va de soi également qu'à la 1ère question du questionnaire médical "Etes-vous en forme pour donner?" vous répondiez "oui", et donc ne pas souffrir de crise douloureuse le jour du don.
Espérant avoir répondu à vos questions, c'est avec grand plaisir que nous vous accueillerons pour un don de sang, si vous répondez aux critères cités ci-dessus.
Très bonne fin de journée,


Dr Isabelle RENARD
Responsable de la Maison du Don 
38-42 Avenue Charles saint-Venant
59000 LILLE
EFS Hauts-de-France – Normandie
Tel.  03 28 05 44 86       Fax.: 03 28 54 20 65
Adresse postale: Eurasanté
256 av. Eugène Avinée
59120 LOOS
isabelle.renard@efs.sante.fr


Je note que c'est possible en théorie... mais il ne faut pas être en crise. Quand on a mal quasiment 24h par jour, c'est pas simple à définir. Du coup je ne sais pas si je pourrais le faire.
Techniquement, c'est tout de même la prise de certains médicaments qui posera problème.

J'ai aussi posé la question sous l'angle d'une infection non détectée (lyme notamment), mais comme je n'ai pas eu de réponse j'ai relancé l'institut. 

A titre personnel je ne pense pas rendre service à qui que ce soit en donnant mon sang à cause du risque de transmission d'une infection, en plus j'ai un groupe très commun. J'attends d'en savoir plus. Je serais curieux de voir l'impact d'une telle ponction de sang sur une personne déjà affaiblie par la maladie: j'avoue avoir un peu peur de mettre bien trop de temps à récupérer.

Si jamais quelqu'un peut me relater sa propre expérience ?   





(et merci à Mme Renard pour la rapidité de sa réponse)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Suite à quelques débordements, les commentaires sont soumis à modération, pour le respect de chacun.
Merci dans la mesure du possible de ne pas faire de commentaire sous la mention "Anonyme".

Merci pour votre intérêt.